Dites stop à la solitude du dirigeant !

Être dirigeant n’est pas un rôle facile. Il se retrouve bien souvent face à lui-même pour gérer des difficultés au quotidien et prendre des décisions stratégiques.
Vous souhaitez échanger avec nous sur vos obstacles, n'hésitez pas et contactez-nous. 

Derrière le cabinet RABOISSON, il y a une dirigeante … comme vous !

« Chaque année, à mes étudiants, je leur demande ce qu’est pour eux un dirigeant et ce qu’ils attendent de lui. Le plus souvent, les mots cités sont :

  • Patron
  • Décide / Organise / Manage / Résout les problèmes
  • Visionnaire
  • Pilote / Animateur d’équipes
  • Pouvoir / Responsabilité / Pérennité / Développement / Profit
  • Connaissance des lois
  • Ecoute / Compréhension / Adaptation
  •   …
Alors oui, un dirigeant est un passionné, énergique et en pleine santé. Il a le sens des responsabilités. Son esprit est visionnaire et ouvert sur le monde. Bon sens, rigueur, imagination, curiosité, adaptation le caractérise. Parfois « psychologue », il anime avec enthousiasme ses équipes. Un zest de séduction, d’humour et une bonne maîtrise de soi complètent les qualités du dirigeant parfait… 365 jours par an bien sûr. Tout cela pour développer une entreprise pérenne et rentable, dans un monde économique en mutation constante. Facile non ? »  Laurence RABOISSON CROPPI, dirigeante.

Portrait_Laurence

Pour mieux comprendre ce phénomène …

Selon une étude du Lab de BPI France, il en ressort que 45 % des dirigeants de PME ou d’ETI reconnaissent se sentir isolés, dont 11 % se qualifient très isolés : des résultats importants et très préoccupants. Le risque de burn-out est évident. Être au sommet de la hiérarchie suscite des convoitises et entraine une incompréhension. Les attentes des salariés et des dirigeants ne sont pas les mêmes. De ce fait, les dirigeants se sentent ignorés et mal compris.  Aucune autre personne au sein de l’entreprise ne dispose d’autant de responsabilités qu’eux, il leur est donc impossible d’échanger avec un salarié dans la même situation. De là s’installent des difficultés de communication, d’autant plus avec la loi du silence que les dirigeants s’imposent, ce qui n’arrange pas les choses.

De plus, il y a un lien évident entre le stress et la solitude. L’isolement est la manifestation psychique du stress. Les dirigeants se sentent obligés d’absorber le stress pour ne pas affoler les équipes, et en contrepartie, ils pensent devoir dégager de la sérénité. Selon eux, cela fait partie du rôle du dirigeant, ce qui implique un isolement naturel. N’oublions pas qu’un dirigeant stressé a du mal à prévoir, et à anticiper les événements, ce qui peut paralyser l’entreprise. Ce phénomène est un manque inéluctable d’accompagnement et de confiance. Il est important de sortir de cette impasse car cette situation amène le conflit, de mauvaises prises de décisions, et impacte l’équilibre de l’entreprise. Il n’est pas insurmontable de sortir de cet isolement. Alors Agissons !

Quelles solutions sont à envisager ?

Plusieurs solutions sont à envisager pour réduire le stress et la solitude :

  •  Échanger avec d’autres dirigeants dans la même situation
Échanger avec une personne vivant les mêmes préoccupations est une aide précieuse pour se débarrasser de ses craintes, de ses doutes, et altérer son mal être. De nombreux clubs, associations, syndicats ou différents groupes de rencontres entre dirigeants existent, appelés groupe de pairs. Il est important de participer à des événements tels que des conférences pour mieux vivre son expérience de dirigeant. L’échange n’est pas toujours dans le négatif. Echanger sur ses réussites est aussi moteur pour le chef d’entreprise.

dock-1979547_1280



  • Admettre sa vulnérabilité
C’est certainement la solution la plus difficile à adopter mais elle est inévitable. Le dirigeant d’entreprise n’est pas un robot. C’est un être humain comme tous les autres avec ses forces et ses faiblesses. Il faut apprendre non seulement à partager ses difficultés mais surtout à les admettre. S’ouvrir sur un passage difficile n’est pas un signe de faiblesse, c’est au contraire responsabiliser son équipe, et bien choisir la personne à même de l’accompagner à passer le cap. Il s’agit de faire confiance.  Dans ce cadre, le dirigeant peut former un second par exemple. Cela permet d’impliquer un salarié, de donner de l’importance à ses actions, et de l’inciter à prendre des risques (et parfois d’anticiper la transmission d’entreprise). 

  • Suivre un accompagnement personnalisé
Il est possible de se tourner vers des professionnels qui ne sont pas des parties prenantes de l’entreprises. C’est la garantie de pouvoir s’exprimer en toute liberté et recevoir des conseils plus objectifs. En recourant à un professionnel, une écoute plus active peut se ressentir, en abordant les difficultés d’une autre manière, et en adoptant des méthodologies plus performantes. Le professionnel peut recadrer le dirigeant ou au contraire le conforter dans ses démarches, ce qui peut être très libérateur

Libérez-vous de vos angoisses et partagez avec nous vos doutes et vos réussites.
Laurence RABOISSON CROPPI est aussi dirigeante et vit au travers de son cabinet les mêmes choses que vous.
Alors ne restez pas seul dans votre entreprise, allez à la rencontre d’autres dirigeants : Laurence RABOISSON CROPPI vous accompagne dans les réseaux d’entreprise de votre territoire.

Partagez l'article sur les réseaux sociaux

Nos dernières actualités

    • Dites stop à la solitude du dirigeant !

      Être dirigeant n’est pas un rôle facile. Il se retrouve bien souvent face à lui-même pour gérer des difficultés au quotidien et prendre des décisions stratégiques.
      Vous souhaitez échanger avec nous sur vos obstacles, n'hésitez pas et contactez-nous. 

      titre
    • Vous voulez créer votre entreprise ? Nous sommes là pour vous accompagner !

      Vous souhaitez vous lancer dans une nouvelle aventure en créant votre structure ?
      Pas de panique, nous sommes là pour vous guider et vous accompagner tout au long de vos démarches.

      Création d'entreprise
    • Vous avez des bâtiments industriels ? N'oubliez pas la nouvelle déclaration à faire avant le 30/09/2019 !

      Le défaut de production de cette déclaration dans le délai prescrit entraîne l'application d'une amende de 150 € !
      Vous avez besoin d'aide ? Contactez-nous !

      Déclaration des locaux industriels